jeudi 3 août 2017

Carte postale du 04.08.1917

Une aquarelle de Tranchant de Lunel, que Lyautey choisit comme directeur des Beaux-Arts pour le Maroc en 1920

Carte-lettre  Mademoiselle Suzanne Gusdorf  22 rue du Chalet 22  Caudéran

M’Conn (1), le 4 Août 1917

Ma chère petite Suzette (2),

Depuis hier nous sommes de nouveau sur les sentiers de la guerre (3) et campons à une trentaine de km à l’est de Taza. Je te remercie pour tes 2 lettres : la dernière m’a fait particulièrement plaisir car elle était très bien écrite. Et en lisant ta description, j’avais toute la maison sous les yeux, maman (4) avec son linge, toi assise dans un fauteuil en osier en train d’écrire - mais est-il vrai que Georges (5) se roulait par terre puisqu’il était en colère ? S’il a cette habitude il faudra que je le corrige lorsque je viendrai à la fin de ce mois (6) ! Et Alice (7) est-elle bien sage ?
Nous allons partir d’ici demain pour construire encore un poste au Nord de M’Conn (8). Mais je pense que nous rentrerons dans une quinzaine si tout va bien.
Mes meilleurs baisers pour toi, Maman, Geo (9) et Alice ; un bonjour pour Hélène.


Papa


Qu’est-ce que je pourrais bien t’apporter en venant ?


Notes (François Beautier, Anne-Lise Volmer)
1) - « M’Conn » : en fait Msoun, poste de la Légion et station sur la voie ferrée Oujda-Taza, à une trentaine de km à l’est de cette dernière ville. Paul a stationné dans ce camp en 1915 et 1916.
2) - « Suzette » : Suzanne, fille aînée des Gusdorf, a fêté ses 8 ans le 1er juillet 1917. 
3) - « sentiers de la guerre » : allusion aux combats ponctuels menés par l’Armée française sur le versant sud du Rif pour bloquer les tentatives des rebelles nationalistes marocains d’Abdelmalek de franchir vers le sud la ligne Fès-Oujda afin de rejoindre la guérilla en cours au sud-ouest du Moyen Atlas et au nord-est du Haut Atlas. Le 6e Bataillon (du 1er Régiment de marche du 1er Régiment étranger) auquel appartient Paul a été particulièrement sollicité pendant tout l’été 1917 pour tenir ce barrage stratégique voulu par Lyautey.
4) - « maman » : Marthe.
5) - « Georges » : petit frère de Suzanne, il a alors 5 ans.
6) - « Alice » : cadette de la fratrie, elle a alors 3 ans.
7) - « à la fin de ce mois » : on apprend ici que Paul est enfin sûr d’obtenir la permission de détente qui lui permettra de rejoindre sa famille à Caudéran. Les informations sur les circonstances de l'obtention de cette permission se trouvent sans doute dans les courriers perdus...
8) - « au nord de M’Conn » : Paul a mentionné dans sa lettre du 4 janvier 1916 le poste de Sidi Belkassem, au nord-est de Taza et au nord de Msoun, où les rebelles affrontèrent l’armée française en juin 1914.
9) - « Geo » : Georges (pour la première fois désigné ainsi par son père).