dimanche 2 avril 2017

Lettre du 03.04.1917

Souk el Had


Madame P. Gusdorf  22 rue du Chalet 22  Caudéran

Aïn Drô (1), le 3 Avril 1917

Ma Chérie,

Nous voici depuis 2 jours de nouveau sur le sentier de la guerre : Opération contre Abd el Malek (2). Le 1° au soir nous avons campé à Aïn Bou Khelal et hier nous sommes arrivés ici sur des rochers énormes ; cette contrée était déjà l’année dernière le champ d’opérations d’Abd el Malek et nous allons marcher demain sur Souk el Har (3) où nous avons pris le 27 Janvier 1916 le camp d’A. e. M. Une deuxième colonne commandée par le Général Cherrier (4) qui tente une manoeuvre enveloppante va nous rejoindre demain ou après-demain, mais j’incline à croire que - tout comme l’année dernière - Abd el Malek va s’échapper dans le Rif espagnol ... et ce sera à recommencer en été ou bien à la fin de l’année !
Heureusement qu’il fait déjà plus chaud la nuit et que de cette façon on peut se reposer la nuit à peu près. Hier, la journée était fatigante : sous un soleil de plomb, on grimpait, sac au dos, ces montagnes : une montée de 4 à 5 km sans chemin ni sentier. Arrivés vers 13 h après combat, nous avons fait encore une sortie à 15 h pour rentrer vers 18 h au camp.
Aujourd’hui, en l’honneur de mon anniversaire (5), je vais tâcher de me laver et de me faire raser. Je m’offrirai même un camembert et un camarade m’a prêté un stylo ce qui me permet de t’écrire à l’encre. Le temps, ce matin, est très couvert et il se peut que nous ne fassions pas de sortie. Jusqu’ici, il y a eu peu de choses sérieuses et en conséquence, peu de pertes.
Comment vas-tu ? Et les enfants ? Notre Georges va avoir 5 ans aujourd’hui en 8 (6); j’espère que ma lettre et mon portefeuille arriveront à temps pour qu’il ne puisse plus dire qu’il est le seul qui n’a encore rien eu de moi depuis que je suis au Maroc.
Le courrier ici est fort irrégulier, Dieu sait quand tu recevras cette lettre et quand j’aurai de tes nouvelles. Pour ce qui est des oeufs de Pâques, on les cherchera également dans le bled. Naturellement nous sommes aussi privés de journaux, et comme la T.S.F. est avec l’autre groupe nous ne recevons même pas les communiqués. Mais au moment où nous quittions Taza l’avance des Alliés semblait à peu près arrêtée et rien ne disait que la Révolution Russe avait produit un gros effet en Allemagne (7) ... enfin, de la patience, il n’y a que cela qu’on peut se répéter.
Mes meilleurs baisers pour toi et les enfants, un bonjour pour Hélène.


Paul


Notes (François Beautier)
1) - "Aïn Drô" : lieu-dit situé à une vingtaine de km. à vol d'oiseau au nord-nord-est de Taza, sur la crête du Gouribis (qui sépare les oueds Larbaa et Msoun), dans un secteur où le Groupe mobile de Taza (auquel Paul ne participait pas) venait d'affronter les rebelles d'Abdelmalek les 15 et 16 mars 1917. 
2) - "Abd el Malek" : Abdelmalek, chef des rebelles berbères marocains du Maroc septentrional. Il tente de forcer un passage vers le sud à travers l'axe Taza-Fès pour contrecarrer le plan de Lyautey d'unification pacifiée des Maroc occidental et oriental.
3) - "Souk el Har" : en fait Souk el Had des Gheznaïa. Paul a participé aux combats qui permirent de prendre le camp d'Abdelmalek à cet endroit à la fin janvier 1916.
4) - "Général Cherrier" : Marie-Joseph Cherrier (1859-1945), alors général de brigade, commanda la subdivision de Fès de juin 1916 à mai 1919. 
5) - "mon anniversaire" : Paul, né le 3 avril 1882, fête donc ses 35 ans. La loi du 5 août 1914 permet son maintien dans les troupes actives alors que, précédemment, il aurait été à cet âge versé dans les réserves territoriales.
6) - "aujourd'hui en 8" : Georges est né le 10 avril 1912.
7) - "en Allemagne" : Paul souhaite que la révolution russe (dite de février) contamine l'Allemagne et y entraîne une chute du régime impérial. Il ne peut pas savoir (ni d'ailleurs en avoir l'intuition puisqu'il ne reçoit plus d'informations depuis la fin mars) que la révolution russe pousse les révolutionnaires allemands, déjà exclus du parti social-démocrate depuis janvier 1917, à fonder le 6 avril 1917 le Parti social-démocrate indépendant (USPD). Cependant son analyse est juste : l'effet global est pratiquement nul puisque le gouvernement provisoire russe, qui continue la guerre contre l'Allemagne, est alors loin de constituer un modèle pour les Allemands (il est encore politiquement moins libéral que le Reich et socialement moins progressiste). D'ailleurs, le seul parti qui s'intéresse à la révolution russe (l'USPD) n'y voit pour le moment que la phase bourgeoise de la révolution prolétarienne internationale marxiste pour laquelle il milite. L'événement qui paraît à cette époque le plus capable de modifier de gré ou de force l'attitude de l'Allemagne est l'entrée en guerre des USA, dont la presse parle depuis mars 1917, que le Congrès américain ratifie le 2 avril 1917 et qui devient effective le 6 avril 1917.